Lettre ouverte à toi, Emilie Besse.

Ketchup Mayo

Gasp
juin 7, 2016

Share

Lettre ouverte à toi, Emilie Besse.

Déclarer sa flemme n’est pas chose aisée. Alors, soyez indulgent.

C’est ma première déclaration d’amour, celle qui te fait comme des papillons dans le ventre. Le plus dur dans cet exercice assez nouveau pour moi est de ne pas rentrer dans le cliché « putain mais t’es trop bonne » parce que tu es à des années-lumières d’une simple envie de coït. La difficulté de coucher ses sentiments sur papier est un véritable défis pour moi étant un peu plus habitué à faire les sorties de boîte de nuit à la recherche de jeune(s) fille(s) trop saoule(s) pour se souvenir de leur soirée de la veille.
Le sujet n’est pas là. Le sujet est beaucoup plus important qu’un simple coup dans une moitié de cadavre …
J’ai donc pris mon Moleskine et mon stylo-feutre de hipster misérable de Province et j’ai commencé à écrire une suite de mots te concernant toi, oui toi. Toi, mon phare dans la brume du déjeuner, celle qui pourrait m’annoncer les pires atrocités sur cette Terre sans que je me préoccupe de la gravité de la chose, mais plutôt m’interroger sur tes choix vestimentaires souvent très judicieux.

Bonjour Emilie Besse
Bonjour

Tes yeux noisette et ta bouche pulpeuse ont eu raison mon choix télévisuel. Passé les Midi les zouzous, dépassé les Alerte Cobra. Ça sera toi, pendant ce laps de temps où le monde s’arrête. Mon plat pré-cuisiné du midi se consume et au rythme de tes news et rien ne pourrait me faire quitter les yeux de mon écran devenu bien trop petit pour ton visage si angélique.
Je vous entends aussi d’ici, vous les hautes sphères de la coiffure, les Jean-Louis David et autre Schwarzkopff vous indigner face à ton choix de t’être coupé les cheveux. J’entends résonner leurs voix me disant « cette coupe bâtarde ça ne lui va pas du tout ». Mais qu’importe Emilie, une crête de punk, la coupe de Jean-François Copé ou la mise en plis de ma grand-mère, je m’en branle. Tu es là, tu me regardes manger mes plats lyophilisés sans goût et à moitié froid et tu me fais penser que putain, ma vie est vide de sens sans ce moment hors du temps.

Avant de me lancer à te demander en mariage, j’aimerais que tu m’éclaircisses sur quelques points. J’ai cru comprendre que tu en pinçais pour Ali Baddou. Je dois dire que ça ne me plaît guère. Certes, je ne suis pas le petit-fils d’un militant de l’indépendance marocaine, mais mon grand-père à moi, il savait siffler avec ces doigts super fort. Chacun son truc. Et puis, sérieusement Ali Baddou ! Le mec a le charisme, la gueule, et la répartie d’un mec des 2be3. Moi, les gendres idéaux, je leur dévisse la tête et je leur chie dans le cou. POINT. C’est peut-être de la jalousie Émilie, mais Ali Baddou représente tout ce que je hais dans le paysage audiovisuel actuel. Le côté intello / bobo, je m’en tamponne le coquillard, je constate simplement qu’il est médiocre, et a un nom de site de rencontres et qu’il reste définitivement mon rival.

emilie_besse
La version longue

Tes larmes de petite fille triste de rentrer de colonie de vacances à ton départ d’iTélé ont eu raison de mon cœur. C’est d’ailleurs à ce moment précis que tu es passée pour moi de « jeune journaliste assez mignonne » à « putain monte sur mon cheval blanc, on part galoper sur les plages de Berck-sur-mer ». C’est là, sur ce dernier plan où je vois tes yeux gorgés de larmes de crocrodile (ou on dit “crocrodile”) que j’aurais aimé sécher avec une ou deux vannes à deux balles comme l’autre écolo de mes deux d’Aymeric Caron. Comme pour me rappeler que tu es parfaite alors que je le sais déjà.

Viens Émilie, on se casse ! On se barre une bonne fois pour toutes, loin du méchant Boloré, loin de cette TV qui n’a plus aucun sens sans toi, loin de Paris. Monte dans ma C3 entreprise (celle sans la banquette arrière) on fera le tour de France à vélo, je te ferais découvrir le département de l’Orne, on sera bien, Émilie.
Maintenant que j’ai mis tout ce que j’avais sur la table et si jamais par bonheur, tu parviens à lire ce papier, sache que mon cœur t’est dévoué. Entièrement. Afin d’officialiser notre relation, on pourrait mettre en place un code secret pour ne pas brusqué le monde people. Fais-moi un clin d’œil juste après ton annonce du nombre de morts accru dans le monde pendant l’émission et on saute dans ma C3, direction l’amour.

Tags: , , ,

Leave Reply