Le top 4 des voisins de l’enfer

Ketchup Mayo

Gasp
juin 15, 2016

Share

Le top 4 des voisins de l’enfer

Le jeune couple / Taux de sociabilité : 90 %

Plutôt indépendant et se moquant de la terre entière, le jeune couple reste néanmoins un must-have dans un immeuble digne de ce nom. Il va falloir te faire aux codes très précis du jeune couple :

– Ne t’inquiète pas si tu vois des valises sur le palier tous les 4 matins. C’est le coup du « cette fois-ci, je me barre ». Lui (ou elle), te croisera en larmes et super énervé(e) dans les escaliers de l’immeuble. Ne t’arrête pas, ne demande pas ce qui se passe. Tu vas perdre du temps, et tu reverras cette scène très souvent. Au final, ça se finit toujours par tu sais quoi : une grosse baise d’animaux. Bruyante et gênante.

– C’est ce genre de couple qui va te demander d’aller nourrir leur chat. Alors, fais bien attention : c’est très courtois et «friendly voisin » d’accepter, mais ce que tu ne sais pas, c’est comme tout bon jeune couple qui se respecte, l’un est encore en étude pendant que l’autre est au chomdu. Donc, beaucoup de temps pour se barrer tous les week-ends, jours fériés, vacances scolaires et compagnie. T’as pas envie de faire 30 millions d’amis à domicile si ? Et ne rêve pas à un quelconque « merci » ou cadeau de retour. Tu n’auras le droit qu’au double des clefs pour un prochain cat-sitting.

giphy (9)

La vieille sénile / Taux de sociabilité : 50 % (tout dépend si elle te reconnaît ou pas)

Dans tout immeuble, il y en a toujours une. Elle est facile à reconnaître, c’est celle qui entrouvre les rideaux en dentelle de sa cuisine pour voir à quelle heure tu rentres de tes courses chez Carrefour. Véritable initiation du monde de la chienlit, il faudra naviguer très précautionneusement avec cette personne. Déjà parce que le numéro de l’agence immobilière est dans les favoris de son immense téléphone fixe à gros boutons, mais aussi parce qu’elle peut faire de ta vie un cauchemar. Il y a quelques règles à respecter :

– Si elle te demande ton prénom tous les jours, c’est normal. Répond poliment et ajoute que tu n’es pas le vendeur de fenêtres, ça sera toujours ça de pris en cas de pétage de plombs de la vieille.
Tu la croiseras à chaque fois que sors de chez toi. Hasard ou non, prend le comme si c’était une joie de revoir cette gentille dame : « Bonjour Mme Goubert, quel temps hein ? »

– Ne prête pas attention aux insultes qu’elle profane à longueur de temps. Elle insulte ses enfants parce qu’ils ne viennent pas assez souvent, elle insulte ses petits-enfants parce qu’ils sont obnubilés par le téléphone portable, elle insulte en fait la terre entière. Pas de panique, sers-toi de cela pour attirer le sujet de conversation sur une autre personne. Du genre : « Comment va Patrick, votre gendre ? » C’est à ce moment précis que les pires insultes du monde de la gériatrie tombent. Profite de ce monologue à base de pertes de dentier pour t’éclipser discrètement.

– Ne perds jamais de vue, qu’il faut brosser mémé dans le sens du brushing. Sinon, c’est à coups de Charentaise que tu passeras devant son palier.

yeta

Le voisin complètement cinglé / Taux de sociabilité : 2 %

Attention, il existe plusieurs degrés de folie chez ce voisin. Beaucoup de facteurs rentrent en compte : la situation géographique, professionnelle, sentimentale. Autant dire que si vous habitez dans le Nord, c’est mal barré. Le voisin cinglé est, comme son nom l’indique, un homme à éviter à tout prix. On est plus sur la petite vieille qu’on esquive facilement. Là, on est sur une bombe à retardement. Il ne va pas rester longtemps dans ton immeuble, mais il peut faire de ta vie un enfer :

– Si ça sent l’essence dans ton appartement, ne t’inquiète pas. Il doit être en train de bricoler sa moto. Ne lui demande surtout pas ce qu’il se passe. Conseil pratique : pince à linge sur le museau et fenêtres grandes ouvertes pour oublier que t’as pas la force et le courage d’aller le tester.

– Si tu le vois repeindre la porte d’entrée de l’immeuble, prends un air décontracté. La porte est neuve oui, il a de la peinture rouge vif plein la gueule. C’est peut-être pas de la peinture… Bref, trace, tête baissée.

– Il changera très souvent de visage en fonction des bastons de la veille.

mad

L’étudiant / Taux de sociabilité : 70 %

Il peut devenir rapidement hyper relou, mais assez maniable. Tu peux allègrement te venger de tout ce que tu gardes en toi pour lui en mettre plein la gueule à lui et sa mèche blonde.

– Il se prend pour un DJ, tout le monde sait ça. Ne perds pas une minute : dès les premiers coups de basse un peu trop forts, monte et explique lui la vie. Fais une référence au matos qu’il utilise en disant que c’était sympa, il y a disant. T’en sais foutrement rien, mais ça remet en place illico presto.

– Il fera des soirées. Arrange-toi avec lui pour qu’il te prévienne à l’avance. Ne sors surtout pas un : « Il faut bien que jeunesse se fasse ». Discrédit à mort et plus aucune chance de glisser un orteil dans une soirée où tu pourrais passer pour le mec le plus cool.
Fais lui comprendre que tu es calé dans une matière qu’il étudie. Mais une matière cool, pas de « j’ai fait classe Européenne, je peux t ‘aider ». Choisis bien, ça peut toujours te donner un peu d’autorité. Et puis, personne ne peut savoir que tu bosses dans une entreprise de production de crochets de gouttière…

– Il va venir te taxer des trucs. Accepte, tu pourras toujours lui taxer des jeux de PS4. Ça peut servir…

mioches

Tags: , , ,

Leave Reply