Que des numéros 10 dans ma team

Voisinage, c’est l’histoire de deux mecs habitant une bourgade dans le fin fond du trou du cul du monde. Une ville dénuée de sens moral, d’éthique, où le taux de chômage avoisine celui du Front national. Un contexte très favorable donc, qui réunit deux voisins de palier au tout départ. De fil en aiguille, le contact se crée à base d’insultes pour musique trop élevée, et descente d’escaliers sur le cul.

Devenus meilleurs amis du monde contre vent et marées, les compères avaient des projets persos et ultras tops secrets de la mort qui tue. L’un sur une marque de textile, l’autre sur une marque de casquettes. Un soir autour d’une bonne quinzaine de binouzes, on a ouvert nos gros cœurs : et… BANCO ! Voisinage était né. Comme une évidence, comme si le destin et l’alcool nous appelaient à faire de grosses choses sales. Après un an de taffe, de taches de vin, de rencontres tout aussi surprenantes les unes que les autres, Voisinage voit enfin le jour.

Une marque issue des rues sales de notre bled à la con, loin de Paris et ces bobos de mes deux. Voisinage c’est la réunion des loosers, des gros, des noobs, des haters, des nostalgiques. C’est tout ça pour toi, dans ton armoire en pin massif.

Et toi alors, c’est qui ton voisin ?